FilmsActu.com



Quand FIGHT CLUB se faisait démolir par la presse en France il y a 18 ans

18 ans après sa sortie, Fight Club avec Brad Pitt et Edward Norton demeure le film le plus sulfureux et controversé de David Fincher. Référence incontournable de la pop culture, il bénéficie désormais du statut d'oeuvre culte et s'impose comme la plus grande réussite artistique de son réalisateur.

 

Mais saviez-vous que Fight Club avait été massacré par la presse à sa sortie ? 

 

Fight Club

 

Jugé nauséabonde et porteur d'une idéologie douteuse pour certains, il a été qualifié de "film dégueulasse" pour les Cahiers du Cinéma, de "tout bonnement anarcho-nauséabond" par le Figaro ou encore de "pauvre fable putride et bêtasse" par Telerama.

 

A l'occasion de sa ressortie en salles depuis le 26 juillet, voici un panel de quelques critiques datant de 1999.

 

Fight Club

 

Libération : L'assommant Fight Club ne sait tout bonnement pas se battre, ce qui tombe mal pour un marathon de 2h15 de bourre-pif supposé. 10 novembre 1999

 

Les Cahiers du Cinéma : Globalement, Fight Club rend nécessaire la création du concept culinaire, esthétique, moral, de "film dégueulasse". N°540, novembre 1999

 

Telerama : Brad Pitt et Edward Norton collent bien à ce que réclament leurs rôles respectifs : cabotinage arrogant et sobriété soucieuse. Qu'importe : pris dans la tourmente des images chocs, ils deviennent anodins. Quant à Fincher, il paraît près de ressortir à chaque coin de plan le tour de passe-passe qui sustentait The Game, son film précédent : tout cela n'est qu'un jeu, etc. Trop tard, le degré de macération atteint par sa pauvre fable putride et bêtasse ne laisse plus qu'un seul recours : passer sur ce film-tache le savon rose dont il a fait son très douteux fétiche promotionnel. Ça partira très bien.

 

Positif : Se voulant l'Orange mécanique de cette fin de millénaire, Fight Club n'est en fait qu'un produit "chic et choc"... N°467, janvier 2000

 

Les Inrockuptibles : Il y en aura encore certains pour trouver ce film inventif et drôle (à condition de supporter un spot publicitaire de 2h15 et le cabotinage de Brad Pitt), mais ils n'oseront pas dire que Fight Club est "objet gentil".

 

Fight Club

 

Le Parisien : un film déroutant, étouffant, oppressant, révulsant, déstabilisant, parfois même écoeurant(...). On a toutes les chances de sortir intellectuellement diminué d'une telle épreuve. Mieux vaut être prévenu.

 

Le Nouvel Observateur : Fincher adore la décomposition, le sordide, le sombre. Dans Seven, dans The Game, il filmait les têtes coupées, les recoins obscurs, la crasse intime avec un talent évident. Dans Fight Club, ce talent même retourne le film.

 

Le Figaroscope : Fight Club n'est pas plus "nazi" que "fasciste", tout bonnement anarcho-nauséabond. Débectant, dangereux car porté par le talent.

 

Fluctuat.net : Film raté...., mais peut-être aussi film dangereux, qui abandonne le spectateur à la violence assez malsaine de certaines scènes et aux délires fascistes de ses personnages.

 

Positif : David Fincher ne possède pas les moyens de son ambition. Son film est un objet étrange et assez antipathique, très proche de Tueurs Nés d'Oliver Stone, qui lui aussi ressemblait à ce qu'il voulait dénoncer.

 

Fight Club

 

Fight Club est quand même défendu par quelques journalistes. Premiere, Le Monde ou encore Studio Magazine et FHM en publient une critique positive.

 

Première : Fight Club est un film ouvertement homo. Fight Club n'a rien d'un film homo. Fight Club est un film facho. Fight Club est un film libertaire. Fight Club se termine mal. Fight Club se termine bien. Et, surtout, il débouche sur une impasse.(4/5)

 

 

Fight Club



Par Olivier Portnoi 10 commentaires


Derniers commentaires
Par Tyler69 il y a 9 jours
Rien ne sert d intelectualiser
Fc c est juste une faciale... ou si on prend une comparaison moins seminale et plus gastronomique, se faire plaisir a gerber un grand coup... en gros deux heures de vacances.
Alors peut etre la plus grande reussite de fincher serait d avoir deplu la critiques
Apres tout ce film est optimiste

Répondre
-
voter voter


Par Hannaé il y a 15 jours
Perso j'ai vu ce film mais n'est pas aimé, même si je ne laisse jamais la presse ou les autres ou la société me dire ce que je dois aimer ou pas. Là c'est un goût personnel. De plus j'ai horreur quand on fait rentrer un film ou autre dans la case des "incontournables", comme s'il fallait "absolument" le voir, car c'est justement ce qui me fait fuir. Même si psychologiquement intéressant, ce n'est pas mon style de film.
Finalement tout le monde critique les critiques qui ont critiqué le film, et l'a mis dans une certaine catégorie, mais nous aussi on fait la même chose, en le qualifiant de chef d'oeuvre ou incontournable. je pense que cette notion est toute relative, cela dépend de chacun en fait. Du coup on ne devrait pas se baser ni sur les mauvaises ou bonnes critiques pour aimer un film, mais sur ce qu'on est soi-même. C'est ainsi que je fais pour ma part, car je suis souvent déçu des films actuels, même si on me dit que c'est un chef-d'oeuvre etc, cela ne changera rien à mon avis, si je n'ai pas aimé, malheureusement. Car je n'ai pas de "pop-culture", je me demande au nom de quoi on devrait forcément être dans ce type de culture cest un peu comme la culture manga, si popularisé, mais que je n'aime pas du tout (pour la simple raison que j'ai l'impression qu'ils se ressemble tous, et que les personnages sont trop excessifs pour moi, et que leur "profondeur d'esprit" est souvent superficielle. il faut absolument un personnage exhubérant, qui a beaucoup souffert etc, c'est trop stéréotypé à mon goût, et à coté de ça. J'avais des amis qui étaient en pamoison devant des personnages de mangas et connaissaient leur vie en long et en large, et par contre ne s'intéresssaient à moi que très superficiellement, chercher l'erreur.
Conclusion : je me bats contre cette catégorisation et popularisation de tout ce qu'on met devant nos yeux, qu'on nous dise quoi aimer ou pas (autant les mauvaises critiques, que ceux qui disent que cest "forcément culte ou incontournable"), car nous avons tous des attentes différentes. Ce n'est pas parce que ce film est défini comme incontournable qu'il l'est pour tout le monde. UN peu comme le smartphone, la télé, que je me refuse à avoir, car je ne fais pas les choses par popularité, mais parce que cela me correspond ou pas personnellement.
Donc oui je tiens à dire que malgré l'engouement des gens pour ce film, moi je n'y ai pas trouvé de satisfaction à le regarder. Cela ne correspond pas à mes besoins, mes valeurs, en plus je déteste le genre de femmes campés par helena bonham carter, (bien que j'aime certains films avec elle), dans laquelle je ne projette pas ce que je suis. Parfois j'aimerais trouver des films ou l'on mette en avant des femmes discrètes, douces, intellectuelles, poétiques....Au lieu de toujours montrer un portrait cool ou fatale des femmes. C'est pour cela que le cinema me correspond de moins en moins, vu ce qu'on fait de l'image féminine actuelle (les femmes doivent forcément se battre et être aussi fortes que les hommes, moi je me bats, mais sans armes, avec des mots, et ma force, cest mon mental, mes convictions mes passions mais il est évident que je serais incapable de me battre comme un homme. Cela me fait penser au film "rebelle", même si je l'aime bien, je ne me sens pas en accord avec l'image de rebelle, car une femme c'est aussi accepter ses qualités artistiques, créatives, comme les arts, la musique, or dans le film, elle passe son temps à gambader partout, à se battre, et jamais à s'intéresser à des choses plus intellectuelles.
Ce que je veux dire à travers mon message, c'est que le cinéma sans le vouloir, ou même les médias, nous construisent une image de ce qui doit être, incontournable, culte, ou une image stéréotypé des femmes, des gens...Alors que quand on est soi-même, on sait justement se départir de tout ça. Et c'est mon cas, je ne me projette pas dans superwoman, par exemple.
Et je trouve que souvent, même un personnage intellectualisé l'est de manière superficielle, sans réelle profondeur, juste comme un prétexte (comme big bang theory) ON est conditionné à aimer tel ou telle film, sans se demander si cela nous correspond vraiment.

Répondre
-
voter voter


Par moi il y a 20 jours
Fil a écrit:Pour moi ce film et exceptionnel tous et réussi et les critique des journaux peuvent allée a la poubelle !!! J’adore !!!

"est" ; "tout" ; "critiques" ; "aller" ; "à"
Mais je subodore un fake

Répondre
-
voter voter


Par Fil il y a 21 jours
Pour moi ce film et exceptionnel tous et réussi et les critique des journaux peuvent allée a la poubelle !!! J’adore !!!
Répondre
-
voter voter


Par Burnham il y a 21 jours
"Référence incontournable de la pop culture, il bénéficie désormais du statut d'oeuvre culte et s'impose comme la plus grande réussite artistique de son réalisateur."
Mais qui a décrété ça ? A part les gens qui aiment le film ?! L'autre jour c'était une "journaliste" de je ne sais plus quel site qui disait exactement, mot pour mot, la même chose du 5ème élément...
Montrer du doigt la presse qui ne comprend rien, les critiques qui se trompent, c'est tellement pauvre... si l'auteur de l'article trouvait le film médiocre, il ne s'en formaliserait pas.
Personnellement, je me retrouve dans une partie de ces mauvaises critiques. Fight Club a toujours été une boursouflure beauf et tape à l'oeil. Un truc pour les *** et les wannabe malins. Un film qui ne sait pas trop ce qu'il raconte héritant sa médiocrité du douteux livre original. Meilleur film de son auteur ? Ca aussi c'est lourdement subjectif.

Répondre
-
voter voter
2


Par Chax il y a 21 jours
Toute la vision de la France résumé sur ce cas... Ce qui est novateur est systématiquement décliné pour bien se contenter des bonnes vieilles ficelles à papa... Ce film est un p*** de chef d'oeuvre pour celui qui sait en tirer les bons enseignements... Mais quand on le col a des nantis bien pépère dans leurs pantoufles... Ca fait grincer les dents...
La plupart n'ont même pas du le regarder réellement mais repomper l' idée du voisin avec des formulations bateau comme argumentaire...
Un film à vraiment montrer aux jeunes générations...encore plus enclin à devenir leur smartphone...

Répondre
-
voter voter


Par Marmite il y a 21 jours
En même temps, si la plupart des critiques magasines ou autres étaient doués, cela se saurait.
Répondre
-
voter voter


Par Narutovore il y a 23 jours

likeSmall 18
A la fac on me disait de lire Les Cahiers du Cinéma et Positif. Perso je ne me suis jamais retrouvé dans leur mentalité et c'en est un bon exemple !
Répondre
-
voter voter


Par titanos il y a 23 jours

likeSmall
C'est avec ce film que j'ai compris que les critiques ne comprennent rien au cinema.
Répondre
-
voter voter


Par jimmy76 il y a 23 jours
Comme quoi la presse ne regarde pas sur le long terme.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 10 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Fight Club

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.